Catégories

Newsletter

  Diplomatico

A la fin du XIXème siècle, au Vénézuela, Don Juancho Nieto Meléndez était animé d’une passion dévorante pour l’exploration de sources et de procédés qui faisait le succès des boissons traditionnelles.

Il était fasciné par les subtiles complexités des facteurs environnants comme le soleil et l’humidité qui affectent la fabrication du rhum. Il collectionnait tant les liqueurs et les rhums exotiques qu’il devient célèbre pour ses réserves surnommées : « Les réserves de l’ambassadeur » en référence à son statut et à sa nature de bon vivant.   


Il étudie notamment les méthodes de production utilisées en Jamaïque, une référence en la matière à l’époque. Sur d’autres îles des Antilles, il observe scrupuleusement le raffinage du sucre de canne et imagine des variations pour créer un nouveau type de rhum. Au fil du temps, une astucieuse combinaison d’ingrédients, de fûts en bois et de miel permit à Don Juancho de créer le Ron Diplomatico. 

Plus

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
POUR VOTRE SANTÉ, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE.
www.mangezbougez.fr