Port Ellen 34 ans 1978 13th Release 70cl 55° Agrandir

Port Ellen 34 ans 1978 13th Release 70cl 55°


• Volume0.7 L
• Poids net0.7 kg
• Degré55 °
• TypeSingle Malt
• DistilleriePort Ellen
• PaysEcosse
• RégionIslay
• Âge34 ans
• TourbeTrès tourbé
• SpécificitésBrut de fût
• Référence39157

2 950,00 €

Un Port Ellen phénoménal, puissant et absolument irrésistible, d’une complexité stupéfiante et d’un fort caractère. Le nez raffiné ne laisse en rien présager la vivacité et l’immédiateté de l’afflux de saveurs stupéfiantes - merveilleuse interaction de notes d’agrumes, de fumée attrayante et de sel, le tout nappé d’une douceur miellée.

En 1824, la distillerie de Port Ellen est construite sur l’île d’Islay en Écosse. Rachetée par John Ramsay en 1836, c’est alors la première distillerie écossaise à exporter son Single Malt aux États-Unis.

A la pointe de l’évolution technologique, Port Ellen est la première distillerie à utiliser un coffre à alcool lors de la distillation. L’histoire de la distillerie est compliquée. Elle voit des périodes de production et des périodes de fermeture (1930 à 1969). Elle devient, en 1973, un centre de maltage fournissant toutes les distilleries de l’île en orge maltée fumée. En 1983, la distillerie ferme définitivement ses portes et toute production d’alcool est arrêtée. Son malt très iodé et fumé est, aujourd’hui, très recherché.

Donner votre avis

Port Ellen 34 ans 1978 13th Release 70cl 55°

Port Ellen 34 ans 1978 13th Release 70cl 55°

Un Port Ellen phénoménal, puissant et absolument irrésistible, d’une complexité stupéfiante et d’un fort caractère.

Donner votre avis

Couleur : ambre clair, comme un vieil or au soleil. Densément perlant, suggérant la richesse de sa texture.

Nez : réservé et net. Soupçons de caramel noir enrobé de fumée de bois, puis huile d’eucalyptus rafraîchissante et une trace de mûre. La fumée de bois se dissipe pour laisser paraître un arôme savoureux, d’abord charnu, puis de miel suave et de céréales grillées. Après dilution, l’attaque est fumée et l’aspect huileux sous-jacent désormais ponctué d’un soupçon de citron vert.

Bouche : sensationnelle. Une fumée intense et suave traverse le palais, puis est suivie par des notes de citron frais, de zeste de citron et de beurre. Cette douceur fumée, riche et fruitée, évolue sur un toucher en bouche nappant et des notes moelleuses de chocolat noir enveloppées d’une exquise fumée de bois. Brut de fût, il se laisse parfaitement bien boire. En s’apaisant, l’attaque laisse s’exprimer davantage de miel et de citron saupoudrés de fleur de sel. Si l’on opte pour la dilution, la bouche devient soyeuse, légèrement huileuse, plus suave et plus accessible : le sel est toujours présent, accompagné d’un picotement épicé inédit.

Finale : longue, tapissante, intense et soutenue. Les effluves de fumée sont omniprésents. Soupçon de menthe et de bergamote. Dense et savoureuse, marquée par un arrière-goût de clous de girofle.