Port Ellen 35 ans 1978 14th Release 70cl 56.5° Agrandir

Port Ellen 35 ans 1978 14th Release 70cl 56.5°


• Volume0.7 L
• Degré56.5 °
• TypeSingle Malt
• DistilleriePort Ellen
• PaysEcosse
• RégionIslay
• Âge35 ans
• MaturationBourbon
• TourbePeu tourbé
• SpécificitésBrut de fût
• PackagingBoîte Carton
• Référence22606
Ajouter au panier

Port Ellen 35 ans, édition limitée 2014, est un Single Malt inattendu. Magnifiquement orchestré lors de son assemblage, il possède l'élégance et l'assurance d'une grande dame. Vieilli dans une combinaison de fûts de bourbon américain et de fûts de chêne européen, ce whisky rare possède des notes particulièrement chaleureuses et épicées de gingembre qui complète son caractère plus traditionnel, suave et légèrement fumé.

Brut de fût, cette édition titre à 56.5° et possède une palette aromatique impressionante qui prend toute son ampleur avec l'ajout de quelques gouttes d'eau lors de la dégustation. Ce whisky révèle ainsi douceur au nez, richesse et profondeur en bouche.

En 1824, la distillerie de Port Ellen est construite sur l’île d’Islay en Écosse. Rachetée par John Ramsay en 1836, c’est alors la première distillerie écossaise à exporter son Single Malt aux États-Unis.

A la pointe de l’évolution technologique, Port Ellen est la première distillerie à utiliser un coffre à alcool lors de la distillation. L’histoire de la distillerie est compliquée. Elle voit des périodes de production et des périodes de fermeture (1930 à 1969). Elle devient, en 1973, un centre de maltage fournissant toutes les distilleries de l’île en orge maltée fumée. En 1983, la distillerie ferme définitivement ses portes et toute production d’alcool est arrêtée. Son malt très iodé et fumé est, aujourd’hui, très recherché.

Donner votre avis

Port Ellen 35 ans 1978 14th Release 70cl 56.5°

Port Ellen 35 ans 1978 14th Release 70cl 56.5°

Port Ellen 35 ans, édition limitée 2014, est un Single Malt inattendu.

Donner votre avis

Couleur : or foncé lumineux, aux reflets ambrés. Perlant délicat.

Nez : d’une élégance recherchée et discrète ; sec dans l’ensemble, s’ouvrant sur une subtile et lointaine bouffée de fumée qui précède une vague de notes suaves et fumées familières, parmi lesquelles seuls un soupçon de toile de jute et un boisé chaleureux suggèrent son grand âge. La fumée, d’abord lointaine, s’amplifie et devient plus odorante, tandis que dérivent au-dessus d’elle d’agréables arômes suaves de viandes fumées au miel. Une note rafraîchissante et purifiante les traverse, qui rivalise avec la menthe douce et le tranchant des agrumes. Une note soyeuse de cacao noir, un peu de vanille et davantage de fumée de bois viennent conclure. Après dilution, attaque suave, puis plus savoureuse avant qu’une clarté fruitée ne revienne en douceur.

Bouche : immédiate et vive ! Attaque riche et miellée, la douceur étant parfaitement équilibrée par le sel de mer, comme suggérant une sorte d’algue sucrée. Des notes inattendues d’agrumes et de gingembre éclatent comme une marmelade de citron vert au gingembre sur un toast de pain complet. Mais cet ensoleillement est lui aussi assombri par des volutes de fumée suave qui s’élevent sur un fond velouté de chocolat noir. Une richesse de caractère qui demeure largement inchangée après dilution : toujours chaleureux, les agrumes évoluent sur une note d’huile essentielle d’orange, accompagnée de gingembre et d’une plus modeste note de fumée.

Finale : très longue et chaleureuse : notes croquantes de gingembre et d’agrumes. Notes fraîches de menthol sur un arrière-plan de fumée de bois de chêne.