Catégories

Newsletter

les plantes à tisane

L’hibiscus ou roselle
 


Fleur de hibiscusFamille des Malvacées – Espèce Hibiscus Sabdariffa
Arbuste annuel aussi appelé « oseille de Guinée ». Les pétales des fleurs jaunes tombent en laissant apparaître les séphales, qui se développent en fruits succulents.

Usages
Les fruits donnent une couleur bordeaux et un goût acide aux gelées, sauces, vins et tisanes. On en fait de la confiture. Astringents, ils servent aussi à panser les blessures et à combattre la toux. On ajoute au rhum, le jus fermenté du jeune fruit.
Les pétales séchés s’utilisent contre les fièvres et le ver solitaire. Le liber donne une fibre solide ressemblant au jute.

Remarque
Les fleurs de l’hibiscus rose de Chine colorent les aliments en rouge et donnent tisane et cirage. Le jus de pétales sert de mascara aux Chinoises. Dans le sud-est asiatique, la plante a des usages médicinaux.

L’hibiscus ou karkadé, est une plante annuelle originaire d’Afrique centrale, puis importée dans toutes les régions tropicales.
Sa tige dressée, très ramifiée à la base, peut atteindre 2 mètres de haut. C’est une malvacée à mucilages, cousine des malvacées à fibres comme le coton. Les feuilles sont entières, ovoïdes à la base, palmées à 3 folioles le long de la tige. Les fleurs, presque sessiles
à l’aisselle des feuilles, ont des pétales rouges sur un calice charnu rouge ou vert.

Les oiseaux-mouches viennent boire le nectar de ces jolies fleurs qu’ils pollinisent en même temps.

L'hibiscusOn utilise les fleurs, et plus particulièrement les jeunes calices qui sont récoltés lorsque les feuilles sont à maturité. Après séchage, ils deviennent cessants, épais, d’un rouge noirâtre.

L’infusion obtenue avec les fleurs d’hibiscus est traditionnellement servie comme thé en Egypte dont elle est la boisson nationale. Elle est connue et appréciée en France depuis une dizaine d’années, peut être parce qu’elle a été rapportée par des touristes. On consomme chaude ou froide cette infusion acidulée et rafraîchissante d’un rouge grenat intense, parfois mélangée à d’autres herbes.

Les fleurs d’hibiscus sont consommées en salade.

Cette plante a également été sélectionnée par les amateurs de jardins pour la beauté de sa fleur.

 
 
 L'églantier
 

L'églantierEn Allemagne, l’infusion de baies d’églantier ou “Hagenblüt”, est une institution. Cette tisane rose, aussi prisée que le thé, s’achète chez l’herboriste, l’épicier et, même au supermarché.

Les baies rouges apparaissent à l’automne sur les rameaux dénudés de ce rosier sauvage, qui pousse le long des chemins de campagne, formant des haies impénétrables où les oiseaux aiment se réfugier et faire leur nid car ils se savent protégés par les épines.

Malheureusement pour les oiseaux, ils n’ont pas laissé leur nom à cette plante ravissante, que les botanistes ont affublé d’un très vilain mot : rosier des chiens, Rosa Canina. Dans l’Antiquité, la racine d’églantier et ses fruits étaient en effet supposés guérir de la rage véhiculée par les chiens.

Les fleurs s’épanouissent en mai et en juin. Elles sont légèrement laxatives si elles sont prises en infusion, tout comme les feuilles. Les fruits se cueillent lorsqu’ils sont mûrs, après les premières gelées de l’automne, mais il faut se dépêcher d’arriver avant les oiseaux car ils se régalent de ces baies rutilantes.

On en fait une infusion mais également une délicieuse confiture. L’infusion est tonique, diurétique et antidiarrhéique. Très riche en vitamine C, elle renforce la résistance aux maladies infectieuses. Pour préparer une tisane, écrasez 50g de fruits et faites-les bouillir dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes. Il est possible de mélanger baies d’églantier et fleurs d’hibiscus : les deux saveurs se marient fort bien.

 

Les cynorrhodonsA l’automne, la fleur d’églantier donne naissance à des fruits vermeils : les cynorrhodons.

Le cynorrhodon a la forme d’une olive et une belle couleur rouge orangé lorsqu’il est mûr. L’intérieur est rempli de poils dans lesquels sont insérés les graines.

Ces poils, qui ont valu au cynorrhodon les noms populaires de “gratte-cul” ou de “poil à gratter”, ainsi que les graines doivent être ôtés avant consommation.

Le cynorrhodon est très riche en sucres, glucose et saccharose et surtout en vitamines et notamment en vitamine C. Il contient des caroténoïdes (dérivés de la vitamine A), des tanins, des flavonoïdes, des fibres (pectine). On peut le manger cru si l’on aime sa saveur acidulée ou en faire de délicieuses confitures, recommandées aux bébés pour leur vertu antidiarrhéique et leur apport en vitamines.

Les cynorrhodons ont des propriétés astringentes, diurétiques, et antiscorbutiques qui les font utiliser contre les diarrhées, les nausées, les crampes d’estomac, les maladies et inflammations des reins, les calculs etc.

 
Aller sur la page Accueil

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
POUR VOTRE SANTÉ, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE.
www.mangezbougez.fr