Dalmore King Alexander III 70cl 40° Agrandir

Dalmore King Alexander III 70cl 40°


• Volume0.7 L
• Poids net0.7 kg
• Degré40 °
• TypeSingle Malt
• DistillerieThe Dalmore
• PaysEcosse
• RégionHighlands
• TourbeNon tourbé
• PackagingCoffret
• Référence21167

198,00 €

Cette sublime version de Dalmore est le résultat d’un assemblage minutieux de whiskies ayant vieillis dans six fûts différents : vin Français (Sauternes), Madère, Marsala de Sicile, Sherry de Jerez (Oloroso Matusalem), Porto du Douro, Bourbon du Kentucky. Richard Paterson, maître de chai de la distillerie, s'est surpassé et a réussi à faire un whisky King Alexander III d’une richesse rare et d’une complexité fascinante. On retrouve les caractéristiques séduisantes de chaque fût lors d’une dégustation.

Jusqu'au 6 novembre 2016, pour tout achat d'une bouteille de Dalmore King Alexander III, recevez un verre Dalmore et son capuchon en verre.

Etablie en 1839 par Alexander Matheson, cette distillerie des Highlands du Nord a pour particularité un très vieil alambic dont le col est refroidi par une circulation d’eau, ce qui a pour effet d’alléger l’eau de vie de ses éléments les plus lourds.

Ceci explique peut-être ses capacités à vieillir longuement (au-delà de 50 ans), même si les bouteilles d’un tel âge sont particulièrement rares et valent de petites fortunes. The Dalmore est l’une des rares distilleries à avoir été dirigée par une femme, entre 1860 et 1866. Lorsque la famille MacKenzie racheta la distillerie en 1866, elle apposa le symbole de son clan - une tête de cerf ornée de 12 cors qui signifie "Royal" sur son whisky. En 1960, la distillerie fusionna avec la société Whyte & Mackay, fondée par des proches des MacKenzie.

Donner votre avis

Dalmore King Alexander III 70cl 40°

Dalmore King Alexander III 70cl 40°

Magnifique Single Malt des Highlands, l'assemblage subtil de whiskies vieillis dans six fûts différents.

Donner votre avis

Couleur : ambre à reflets abricot.

Nez : d'abord particulièrement malté, gourmand et fruité (agrumes confits, jus de pamplemousse, pêche de vigne), il se révèle également vineux et pâtissier (brioche, crème pâtissière). Les zestes d'oranges apportent beaucoup de fraicheur à ce véritable plateau de desserts.

Bouche : ample, riche. Elle est puissamment fruitée, la confiture d'oranges se mêle aux fruits secs (noix, noix de cajou grillées). Une douce et fine amertume s'impose avec douceur. Le malt quant à lui opère un retour en force, accompagné de fruits rouges (cassis) et raisins muscats.

Finale : biscuitée et légèrement salée, elle est également finement poivrée et se prolonge sur une légère astringence herbacée et de délicates notes de gentiane.

Médaille d’Or San Francisco World Spirits Competition 2009.