Laissez nous un message

Cañero

Cañero est un hommage aux paysans dominicains qui cultivent et récoltent depuis des générations la canne à sucre. C’est dans cet esprit et dans le respect des traditions cubano-dominicaines que le maître rhumier cubain Juan Alberto Alvarez a développé Cañero.
Il y a un produit
Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.

Nos recommandations

C'est un rhum de tradition espagnole mais distillé à partir du pur jus de canne à sucre cultivée en République Dominicaine, et vieilli rigoureusement selon la méthode traditionnelle espagnole de la solera.

Lancée en 2014, sous la marque Summum, Cañero revendique avec force son origine dominicaine, un pays beaucoup plus connu en tant que destination touristique que pour son rhum.

Et pourtant, c’est ici que l’on trouve l’une des premières traces écrites d’une récolte de canne à sucre en 1515, année qui voit l’exportation de sucre vers l’Espagne. C’est Christophe Colomb lui-même qui a planté les premiers plants en décembre 1493. Mais il faudra attendre le milieu du 18e siècle pour que le rhum s’implante vraiment.

On compte 173 distilleries en 1791 et même dix de plus en 1806. Le chiffre ne cessera de décliner jusqu’à aujourd’hui où seules deux sociétés sont encore en activité sur l’île, dont Brugal qui produit Cañero dans l’une de ses trois distilleries implantées en République Dominicaine dont le nom est Yazoo.

Sélectionné et assemblé par la société Caribbean Distillers, Cañero est un rhum issu de pur jus de canne à sucre. Une vraie particularité dans une région qui privilégie les rhums de tradition espagnole. D’ailleurs, le créateur de Cañero, Juan Alberto Alvarez s’appuie sur la technique Solera pour le vieillissement de ses eaux-de-vie. Ce système, popularisé par les xérès espagnols, avait été importé à Cuba en 1872 avant d’être aussi utilisé en République Dominicaine après la révolution castriste.

Haut de page