Laissez nous un message

La Rousse du Mont Blanc 33cl 6.5°

Brasserie : Brasserie du Mont Blanc / Pays : France / Référence : 22711

Bière ambrée issue de l'assemblage de trois malts et de plusieurs houblons.
La Rousse est tout en contraste : la première bouche est ample et bien maltée, elle se poursuit sur des notes plus gourmandes de caramel et d'amandes grillées. Son final est fruité.

Température de dégustation conseillée : 5°.

3,00 € TTC

Livraison gratuite dès 120 €Tout savoir sur les tarifs
Paiement sécuriséCB, Paypal, téléphone

Caractéristiques

Volume0.33 L
Degré6.5 °
TypeBière ambrée
BrasserieBrasserie du Mont Blanc
PaysFrance
RégionSavoie
Référence22711

À la fin du XIXème siècle, huit brasseries étaient installées au coeur du massif alpin, attirées par la qualité de l’eau, pour la fabrication et la proximité des glaciers, pour la conservation. C’est en 1821 que l’on trouve trace d’une première brasserie à Sallanches, en Haute-Savoie, qui emploie alors un seul ouvrier et vend 6 500 litres par an.

En 1911, l’entreprise Challamel, Boucharge et Viard prend l’appellation Bière du Mont-Blanc.


En été, la Brasserie du Mont-Blanc produit plus de 4 000 hectolitres de boisson fermentée, contre 150 hectolitres en Automne. La cave de garde avec ses tanks en acier vitrifié est maintenue à 0° par la récupération de la glace de l’étang en bord d’Arve. Quand les hivers ne sont pas assez froids, les brasseurs vont alors chercher la glace aux pieds des glaciers du Bionnassay ou celui des Bossons. Une quarantaine de brasseurs y travaillent. Malheureusement, en 1966, la brasserie stoppe toute activité.



Mais la détermination et la passion d’un jeune savoyard, Sylvain Chiron qui relance la bière du Mont Blanc en 1999. Pendant ses études, il se rend aux Etats-Unis et est surpris par l’essor des micro-brasseries. De retour en France, il s’intéresse aux boissons fermentées et en 1996, il rachète, avec deux associés, l’activité de distillerie de l’abbaye cistercienne d’Aiguebelle, en Drôme provençale. Pendant 3 ans, il redonne les lettres de noblesse aux sirops et liqueurs d’Eyguebelle.


C’est en cherchant une source d’eau pure qui permettrait de produire une bière de qualité, qu’il redécouvre dans sa Savoie natale, une vieille marque oubliée : "la bière du Mont-Blanc". C’est alors que l’idée de créer une bière trappiste fait son chemin. Le père Abbé lui ouvre les portes d’un monastère trappiste en Belgique où Sylvain pourra alors apprendre le métier de brasseur et les secrets de fabrication qui feront le succès futur de ses produits.


Accompagné d’un des meilleurs brasseurs belges et de son ami, maître distillateur d’Aiguebelle, Sylvain met alors au point les premières recettes de la bière du Mont-Blanc. Lors d’une randonnée aux Houches, il découvre la source de l’Enchapleuze à 2074m, sous l’Aiguille du Goûter.


A son retour et après des analyses poussées, il décide que cette eau de source sera la base de ses bières. En 1999, la Brasserie du Mont-Blanc s’installe à la Motte-Servolex au coeur de la Savoie et produit les "bières du Mont-Blanc", bières authentiques, de caractère, de qualité, brassées à l’eau des glaciers du Mont-Blanc.


Médaille : Meilleure bière ambrée au monde au "World Beer Award" en 2011.

Prix de la meilleure bière ambrée au monde 2011

Ce que les clients en pensent