Bonjour, que pouvons nous faire ?

Brora 35 ans 70cl 49.9°

Distillerie : Brora / Pays : Ecosse / Référence : 39158

Single malt des Highlands. Un Brora classique : à son apogée, aussi suave qu’agréable, nappant, doucement fumé, c’est un malt généreux et gratifiant, qui mérite une dégustation approfondie. Un whisky à l’ancienne, remarquable et réconfortant, qui ne décevra pas les amateurs de Brora.

Ce produit n'est pas disponible

Livraison gratuite dès 120 €Tout savoir sur les tarifs
Paiement sécuriséCB, Paypal, téléphone

Caractéristiques

Volume0.7 L
Poids net0.7 kg
Degré49.9 °
TypeSingle Malt
DistillerieBrora
PaysEcosse
RégionHighlands
Âge35 ans
TourbeTourbé
SpécificitésBrut de fût
Référence39158

Découvrez la distillerie Brora dans les Highlands !


Le fondateur de la distillerie Brora (qui s’appelait au départ Clynelish) était le Marquis de Stafford, homme d’affaires redoutable et inspiré. Pour rentabiliser son orge, il décide d'ouvrir une distillerie et de se lancer dans la vente de whisky en 1824. La distillerie est rachetée, en 1896, par le groupe James Ainslie & Co qui revend une partie de ses parts à La D.C.L. (Distillers Company Ltd.) en 1912. En 1967, une distillerie mitoyenne portant le nom de Clynelish fut construite.  L'ancienne distillerie fut fermée en 1969 puis ré-ouverte en 1975 sous le nom de Brora pour être définitivement fermée en 1983. Brora produisait le Single Malt le plus tourbé des Highlands. Il était même surnommé par certains amateurs "le Lagavulin du Nord".

Couleur : jaune or ou laiton poli. Légèrement huileux.

Nez : attaque nette, fraîche et vivifiante. Chaleureuse. Évoluant tout en profondeur et richesse. Des notes de tête crémeuses, de cire chaude parfumée ou de crème anglaise à la vanille, flottent sur une note d’herbes aromatiques et une base de céréale plus incisive, le tout drapé dans une mince volute de fumée. Les notes noisettées et cireuses s’adoucissent en rayon de miel et noix de coco grillée. Les notes iodées apparaissent très tardivement, sous la forme d’une fraîche brise marine. L’ajout d’un trait d’eau l’adoucit, mettant en valeur la cire parfumée, tandis que le miel et la citronnelle réfrènent les arômes plus subtils de vanille.

Bouche : de belle texture et d’une saveur surprenante : bien plus douce qu’escomptée au nez, et bien plus fumée, avec un aspect nappant et moelleux. Un soupçon de fraise fraîchement cueillie annonce une note de zeste de citron puis de zestes confits venant picoter la langue. Des notes de bois, de sable et d’embruns parachèvent un palais merveilleusement équilibré. Après dilution, c’est un dram très frais et léger, gratifiant : de texture plus pleine que brut de fût, il est également moins suave, plus astringent, propre et doucement fumé.

Finale :
enveloppante, charnue et légèrement astringente. Chocolats à la menthe. Des volutes de fumée de bois s’estompent dans une conclusion aussi complexe que fraîche et épicée.

Ce que les clients en pensent