Laissez nous un message

À la découverte des ateliers Barbour

15/02/2021

L'histoire de Barbour a commencé en 1894 lorsque John Barbour a ouvert une boutique à South Shields, dans le nord-est de l'Angleterre, vendant des cirés pratiques et résistants qui offraient une protection contre les pires conditions météorologiques britanniques.

Aujourd'hui, l'entreprise familiale dirigée par sa 5ème génération, adopte les mêmes valeurs sur lesquelles l'entreprise a été fondée en continuant à vendre des vêtements fonctionnels de haute qualité, adaptés à un usage extérieur.

Les vestes Barbour bien entretenues sont souvent transmises de génération en génération. La plus ancienne veste renvoyée aux ateliers Barbour date de 1910 et elle est toujours en excellent état ! Il y a un dicton chez Barbour qui dit que "tôt ou tard, les vestes reviendront toujours à la maison."

L'usine Barbour

L'usine Barbour est basée à South Shields à environ 6km de Newcastle. Elle produit environ 3 000 vestes classiques en coton ciré chaque semaine sur la base de plus de 50 gammes de styles différents. Chaque année, entre 110 000 et 120 000 vestes sont produites.

Chaque machiniste fabrique l'équivalent de 25 vestes chaque semaine. Chaque veste prend environ 60 à 95 minutes pour faire, selon le style et le détail.

Il faut 36 personnes au total pour fabriquer une veste Barbour du début jusqu'à la fin :

- 6 personne pour la coupe

- 4 personnes pour la préparation

- 20 personnes en ligne de travail

- 4 personnes pour la finition

- 1 chef d'équipe

- 1 personne pour le contrôle qualité

La conception d'une veste Barbour

Découpe du tissu

Le matériau est découpé en feuilles ensuite une forme est appliquée à une pile de feuilles et coupée à l'aide d'une lame tranchante.

Regroupement des pièces

Les pièces découpées sont regroupées prêtes à devenir des vestes. Des travaux plus complexes sont effectués avant que la veste ne rejoigne la ligne de travail. Ensuite une étiquette est cousue.

Confection de la veste

Le col est préparé puis les vestes sont confectionnées sur la ligne principale de travail.

Finition de la veste

Les vestes sont envoyées de la ligne principale de travail pour être finies. Des goujons et des attaches sont appliqués puis un contrôle qualité final est effectué.

Les différents tartans Barbour

Dame Margaret et Helen ont fait appel aux plus grands experts du tartan, Kinloch Anderson à Edimbourg. Ce dernier a entrepris des recherches approfondies et a découvert que le nom de famille Barbour était originaire d'Ayrshire sur la côte ouest de l'Écosse au 13ème siècle. Il a donc été convenu avec Kinloch Anderson que les tartans exclusifs de Barbour devrait être basés sur le tartan du district d’Ayrshire.

En 1998, en association avec Kinloch Anderson, Barbour a développé le tartan Classic, le premier tartan exclusif de Barbour.

En 2002, le tartan Barbour Dress a été dessiné avec Kinloch Anderson, dans le même décor mais dans le respect de la tradition avec des tons blancs. L’inspiration du tartan Dress remonte à la mode féminine du XVIIIe siècle, époque où les femmes portaient généralement de grandes écharpes en tartan blanc ou crème.

Aujourd'hui, Barbour possède plusieurs tartans exclusifs largement utilisés dans toutes leurs collections comme doublures de vestes, modèles de chemises, polos, chaussures et accessoires rendant les produits Barbour immédiatement reconnaissables.

Les différents tartans Barbour

Les vestes classiques Barbour

Le modèle Bedale

Conçue par la présidente Dame Margaret Barbour, la veste Bedale a été introduite dans la gamme en 1980. Légère, résistante et courte, la Bedale a été conçue à l'origine comme une veste équestre, la longueur plus courte étant idéale pour l'équitation. Son nom vient du bourg rural du Yorkshire. Fabriquée avec du coton ciré de poids moyen 6 oz (170 g), la veste possède une fermeture à glissière avec la possibilité d'y ajouter doublure et capuche, ce qui en fait une veste parfaite pour toute l'année. Une veste classique pour tous.

Veste BedaleVeste BedaleVeste Bedale

La veste Bedale >

Le modèle Beaufort

Le style et le design de la veste Beaufort ont été inspirés par les visites de Dame Margaret en France, où les vestes de tir avaient tendance à avoir plus de caractéristiques et de style que ce n'était généralement le cas au Royaume-Uni. Les vestes de tir les plus populaires de l'époque étaient de longueur plus courte et avaient des poches arrière pleine largeur (appelées "carnier" en français). Le nom, Beaufort a été choisi pour souligner le caractère continental de la pièce.

Veste BeaufortVeste BeaufortVeste Beaufort

La veste Beaufort >

Le modèle Ashby

L'Ashby est l'une des vestes en wax pour hommes les plus vendues. La veste Ashby est une version plus moderne du modèle Bedale. C'est une option de cire parfaite pour l'homme soucieux de la mode à la recherche d'un look classique avec un style moderne. Poids moyen 6 oz (170g) de cire avec doublure et capuche ajustables.

Veste AshbyVeste AshbyVeste Ashby

La veste Ashby >

Le modèle Beadnell

La veste Beadnell tient son nom  d'un petit village de pêcheurs du Northumberland. Beadnell est le modèle féminin de l'emblématique Bedale. Un style classique confectionné en coton ciré de poids moyen 6 oz (170g) traditionnel et résistant. Doté d'un col assis en velours côtelé, d'une doublure tartan classique et d'une multitude de poches pour tous vos besoins de rangement. La doublure et la capuche supplémentaires font de la Beadnell une veste polyvalente toutes saisons.

Veste BeadnellVeste BeadnellVeste Beadnell

La veste Beadnell >

Article rédigé par Manon C.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire