Bonjour, que pouvons nous faire ?

Casquettes irlandaises

Notre collection de casquettes de style irlandais propose des modèles classiques et intemporels pour un look très tendance : casquettes plates, tweed, patchwork. Accessoires incontournables pour une tenue de caractère comme les Irlandais ou les fameux Peaky Blinders.

La casquette est devenue un incontournable de la mode masculine tout comme des accessoires tels que les cravates ou les montres. Elle est devenue un accessoire essentiel et le demeure depuis une centaine d’années.

Le Comptoir Irlandais vous propose des casquettes des maison Celtic Alliance ou encore Hanna Hats qui révéleront votre côté chic et soigné.

La laine, le coton, le cuir, le lin et le polyester sont les principaux matériaux utilisés pour confectionner ces casquettes.

Les casquettes en tweed et en cuir sont redevenues à la mode il y a quelques années avec l’apparition des séries telles que Peacky Blinders, The Crown … mettant en avant le style britannique des 19 et 20 ème siècles.

Par ailleurs, avec une tenue plus casual comme un jean en coton et une chemise décontractée, la casquette en tweed fonctionnera également et vous donnera un look à la fois simple et chic pour aller déjeuner au restaurant. C'est sans doute la casquette la plus polyvalente.

Il y a également d’autres alternatives à la casquette.
Le chapeau couvre la tête et a généralement une couronne et un bord en forme, il peut être porté lors des grandes occasions. Le bonnet quant à lui est un couvre-chef doux et plat sans bord et généralement avec un sommet, il est généralement porté pour protéger la tête du froid.

La petite histoire

En 1571, en Angleterre, une loi a été adoptée rendant obligatoire le port du couvre-chef le dimanche pour tous les hommes, à l'exception des enfants de moins de six ans et des aristocrates. Tout contrevenant était passible d'une amende de 17 pence. Au fil des siècles, ce couvre-chef en tweed est devenu un symbole de classe sociale, les bourgeois et les nobles portants de meilleurs chapeaux. En 1895, le politicien travailliste James Keir Hardie a posé sur son affiche de campagne avec une casquette, provoquant un scandale qui l'a conduit à être hué à la Chambre des communes.

Très en vogue au XIXe siècle pour les uniformes de travail, il s'inspire alors directement des uniformes militaires, notamment le képi.

Haut de page