Laissez nous un message

Distillerie légendaire : Lagavulin, la légende tourbée

06/05/2020

LAGAVULIN

Ce n’est pas la plus grande distillerie d’Ecosse, mais son nom est sans doute l’un des plus connus, ne laissant aucun doute à l’oreille et au palais des maltophiles. Hissé au rang de "grand cru", Lagavulin réussit l’exploit avec son 16 ans d’âge, d’être l’une des références pour s’initier à la tourbe, et d’être à la fois très prisé des amateurs renseignés pour ses éditions plus pointues. 

Distillerie Lagavulin

Située sur les rives de Kildalton (côte sud d’Islay), Lagavulin se déploie face à l’élément qui a façonné son caractère : l’océan Atlantique. La distillerie et ses voisines Ardbeg, Laphroaig et Port Ellen forment le triangle d’or de la tourbe. Laphroaig est connue pour sa tourbe fumée, sèche, médicinale. Ardbeg se développe plutôt sur une tourbe plus grasse, terreuse et fruitée. Enfin, Port Ellen et Lagavulin sont très marquées par l’environnement marin, avec une tourbe franche, fraîche, équilibrée et huileuse. Cela fait plus de 200 ans que ce petit bout de côte déchaîne les passions des amateurs de malt ! Que dire de Port Ellen et Ardbeg par exemple ? 

île d'Islay

Lagavulin a été fondée précisément en 1816. Après avoir eu plusieurs propriétaires, elle a notamment fait la grande époque du légendaire Blend White Horse. Aujourd’hui elle est la figure de proue du leader mondial des spiritueux Diageo. A travers le temps ces grands groupes ont permis l’apport de moyens conséquents et réguliers qui font de Lagavulin aujourd’hui, non pas une grande distillerie, mais une distillerie qui a pu garder son caractère, de la constance et de la régularité et ce, décennies après décennies.

Les embouteillages Lagavulin restent traditionnels dans les méthodes de distillations et de vieillissement. Son orge tourbée provient de la malterie de Port Ellen. Ses alambics en forme de poires effilées et la distillation lente permettent de façonner un distillat huileux, fin et où la tourbe peut s’exprimer pleinement. La distillerie étant quasiment posée sur la plage, les bâtiments bicentenaires sont comme imprégnés par l’environnement marin, et même le distillat en sortie de distillation a déjà cette touche iodée. Les fûts utilisés ne font pas dans l’originalité, le but est de maintenir ce caractère fin, huileux et précis sans faire parler le bois :  Barrel de Bourbon, Hogshead de réemploi et fûts de Xérès…. Ensuite le temps fait le reste sous l’œil avisé du maître de chais.

4 expressions pour découvrir ou redécouvrir Lagavulin

Lagavulin 16 ans

Lagavulin 16 ans 70cl 43°

Classic by the classics ! L’un des piliers du marché, celui par lequel nous sommes nombreux à avoir découvert le whisky et la tourbe. Quand il fût introduit dans les années 1980, il était considéré comme le whisky le plus extrême du marché. A l’époque les goûts des consommateurs étaient plutôt orientés vers des whiskies plus floraux et légers comme Glenkinchie ou Dalwhinnie. Le 16 ans Lagavulin est aujourd’hui connu de tous, une tourbe franche et ronde, équilibrée, presque soyeuse ! Les clichés laissent entendre que whisky tourbé = whisky puissant. Ce Lagavulin 16 ans est bien la preuve que non.

Lagavulin 16 ans Distillers Edition

Lagavulin Distiller’s Edition 2002 70cl 43%

Chaque année Lagavulin (et les Classics Malts comme Talisker ou Cragganmore) sortent une expression différente, basée sur leur expression "Classic". Chez Lagavulin le Distiller’s Edition est un whisky de 16 ans, millésimé, passant les derniers mois de vieillissement dans un fût de Xérès Pedro Ximenez. La tourbe Lagavulin est revisitée sous un jour plus fruité, épicé, chocolaté… un pur régal à ne pas renier.

Lagavulin 8 ans

Lagavulin 8 ans 70cl 48°

Bien plus direct que son grand frère le 16 ans, celui-ci fût introduit en 2016 pour les 200 ans de la distillerie. Il y a près d’un siècle, à l’époque ou les Single Malts étaient rares, la rumeur courait qu’une petite distillerie du sud d’Islay produisait de jeunes malts d’une grande qualité ! Lagavulin est l’un de ces rares whisky qui s’expriment superbement bien dans la jeunesse. À cet âge et vieilli en fût de réemplois, le spirit est nature, explosif, sur une tourbe précise et tranchante, franchement iodée. Une petite pépite…

Lagavulin 12 ans

Lagavulin 12 Ans Édition 2019 70cl 56.5°

Le clou du spectacle : l'Islay parfait ! Le 12 ans est une expression qui ressort chaque année, à quelques milliers de bouteilles. Chaque millésime, de part les petites quantités, s’expriment de manière légèrement différente des autres. L’identité Lagavulin est le fil rouge, et chaque expression est un géant du style « Islay ». La tourbe est nature, directe, sans filtre, forte…et à la fois pleine d’agrumes, de thé vert, finement huileuse, précise, fraîche, pleine d’embruns et de notes iodées. L’intensité est énorme, vibrante, tranchante avec toujours cette texture fine et ce développement aromatique précis, comme une lame de rasoir. La définition du savoir-faire et de la classe signée "Laga’"… Un must have dans la cave de tout fan de tourbe ! 

Et je vous donne un tuyau :  la légende dit que le Lagavulin 12 ans CS est ce qui se rapproche le plus du caractère de Port Ellen, à la grande époque… Enjoy !

Et pour aller plus loin

Découvrez toute la gamme Lagavulin >>

Partez à la découverte d'autres distilleries légendaires à travers le récit de notre expert whisky au cœur des distilleries The Balvenie et Glendronach et Bruichladdich.

Article rédigé par Quentin T.

Partager ce contenu

Articles liés

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire