Laissez nous un message

Fêtez Noël dans la tradition irlandaise !

12/12/2018

La fête de Noël est un grand événement pour les Irlandais, et dure près de deux semaines, réunissant célébrations, réunions joyeuses et repas de fête.

Les Irlandais rompent véritablement avec la monotonie de l’hiver et profitent pleinement de ces réjouissances collectives. Plusieurs coutumes anciennes et nouvelles rythment cette période festive que nous vous invitons à découvrir, en cinq étapes, afin de passer un véritable Noël dans la plus pure tradition irlandaise !

1.       Before Christmas 

Début décembre, les irlandais décorent leur maison de couronnes de houx, ornent le sapin de boules de Noël et  de décorations en sucre d’orge. Chacun accroche sur l’extérieur de sa maison un maximum de guirlandes lumineuses pour gagner le concours lancé entre les voisins de quartier.

Pendant cette période, les Irlandais préparent le Christmas Pudding, traditionnel dessert dégusté le jour de Noël, dont la préparation peut prendre jusqu’à 6 semaines ! Ce dessert est ensuite recouvert de brandy butter pour le plaisir des plus gourmands. C’est l’occasion, avant Noël, d’envoyer ses vœux par cartes postales originales, recouvertes de toison de laine de mouton irlandais !

Préparé selon une recette traditionnelle irlandaise transmise de génération en générations, le Pudding s’accompagne très bien de crème anglaise ou de brandy butter. Ce dessert apporte au repas de Noël des notes sucrées et épicées !

Pour réaliser vous même un Christmas Pudding pour 12 personnes, il vous faut :

- 150g de farine

- 200g de beurre

- 150g de cassonade

- 150ml de lait

- 4 œufs

- 1 sachet de levure

- 150g de chapelure

- 500g de raisin secs trempés et égouttés (raisin de Smyrne, de Malaya et de Corinthe)

- 300g de fruits confits (cerises et zestes de citron, pamplemousse et d'orange)

- 12 pruneaux hachés

- 60g d'amandes hachées

- 1/2 cuiller à café de cannelle

- 1/2 noix de muscade rapée

- 1/2 cuillère à café de gingembre

- 1 pincée de sel

- cognac ou brandy

Préparation :

Mélangez la farine, la levure, la chapelure, le beurre, le sel et la cassonade dans une terrine puis ajoutez les 4 œufs, le lait ainsi que la noix de muscade, la cannelle et le gingembre. Incorporez à la préparation les raisins, les fruits confits et les pruneaux. Travaillez bien la pâte et laissez-la reposez 12 heures.

Le lendemain, mouillez de cognac et versez la pâte dans une terrine à bord haut. Couvrez avec un torchon. Ensuite, placez la terrine dans un bain-marie, sur feu doux, pendant bonnes 6 heures. Mettez de côté pendant plusieurs jours, voire semaines.

Le soir de Noël, faites-le réchauffer (pendant 1h) dans son moule au bain-marie.

Démoulez, mettez-le sur un plat et flambez au cognac.

Si vous vous y prenez au dernier moment, ne vous inquiétez pas, vous pouvez retrouver le Pudding Mileeven préparé selon une recette traditionnelle irlandaise.

2.       Le "Christmas swim" accompagné du remontant hivernal

Le jour de Noël, des milliers d’Irlandais se jettent dans les eaux glacées de la côte, pour le plus grand plaisir des spectateurs, mais aussi afin de soutenir de nombreuses œuvres caritatives.

C’est l’occasion de se réchauffer ensuite au coin du feu, au son d’une chanson des Pogues en dégustant un Punch Irlandais. Le Punch est le remontant hivernal incontournable de Noël, qui peut se préparer avec l’un des whiskeys de notre sélection, du citron, des clous de girofle et une pincée de sucre roux.

3.       Christmas Eve

La veille de Noël est un moment de détente pour les Irlandais. On se rend au pub en famille ou entre amis, pour partager une bière de Noël, agrémentée de saveurs épicées, en écoutant la fameuse chanson "Fairytale of New York", jouée à la moindre occasion. Puis vient le moment de se rendre à la messe de minuit, une cérémonie partagée par tous dans les églises de chaque quartier ou villages.

4.       Christmas Day

En Irlande, le jour du repas de Noël est le 25 décembre. Le matin, au réveil, on ouvre les cadeaux en famille, pour le plaisir des petits et des grands.

Le repas, très riche et copieux, est pris tardivement dans la journée. La table est recouverte de Christmas crackers, des papillotes contenant un pétard, une surprise et une devise à lire à l’assemblée. Chacun tire l’extrémité de la papillote de son voisin en croisant les bras, en formant ainsi une sorte de ronde.

Vient ensuite le traditionnel bœuf épicé : particulièrement apprécié des habitants de Cork, il est cuisiné avec du sucre, des épices et des baies, une préparation utilisée à l’époque afin de conserver la viande. Il est accompagné de la fameuse dinde de Noël ou "Christmas Turkey", souvent accompagnée d’une sauce cranberry, ou de chutneys suivant l’habitude culinaire anglo-saxonne qui mélange sucré et salé.

En dessert, c'est le moment de partager des "mince pies" ou tartelettes sucrées, confectionnées avec du "mincemeat", un mélange de fruits secs et d’épices, ainsi que du Christmas Pudding. Ces sucreries peuvent être accompagnées d’un whiskey adouci par l’âge ou d’une liqueur de whiskey  en digestif.

5.       " Little Christmas "

Pour les Irlandais catholiques, Noël se prolonge ensuite du 25 décembre jusqu’à l’Epiphanie, le 6 janvier. C’est ce que les Irlandais appellent "Little Christmas", le "Petit Noël". Ce jour précis est en Irlande le "Noël des Femmes", où la gent féminine est invitée à profiter de sa journée, tandis que les hommes s’occupent à la maison des tâches ménagères …  Une raison de plus pour les Irlandais(es) d’apprécier pleinement la période de Noël !

Partager ce contenu

Produits liés

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire