Laissez nous un message

Le dîner de Robert Burns ou rendre hommage à l'Ecosse

02/01/2019

Le célèbre poète écossais, Robert Burns, est né dans le Ayrshire (sud-ouest de l’Écosse) en 1759. Il a grandi dans une ferme et aidait sa famille au labeur mais recevait aussi des leçons d’un précepteur qui contribua à son éducation littéraire.

Robert Burns, poète écossaisA 15 ans, il commence à écrire pour oublier le travail et laisser son esprit s’envoler vers des rêves de vie meilleure. C’est ainsi qu’il écrit ses premiers vers et développe ses thèmes de prédilection : l’Écosse et les femmes. Ses écrits rencontrent un certain succès, il se distingue par sa position de "poète-paysan", écrit en langue Scots et entre dans les cercles intellectuels d’Edimbourg où il s’installe en 1786.

Il écrit des poèmes, revisite des chants traditionnels et d’autres textes sur la vie à la campagne et la politique. Il est souvent considéré comme un pionnier du romantisme et, après sa mort, il devint source d'inspiration aussi bien pour les fondateurs du libéralisme que du socialisme.

Surnommé le barde du Ayrshire, il ne vécut que 37 ans mais certains de ces poèmes lyriques sont mondialement connus "O, my luv is like a red, red rose" et "Scots wha, hae" et pour la fête du nouvel An (Hogmanay), le chant "Auld Lang Syne" est traditionnellement chanté par tous les Écossais.

Le dîner de Burns

Et depuis plus de 200 ans, chaque 25 janvier, jour anniversaire de sa naissance, les Écossais vivant en Écosse ou à l'étranger, fêtent Robert Burns avec un dîner, où ils célèbrent le haggis et le whisky. Le poète avait même écrit une ode au Haggis, plat traditionnel écossais !

Cette fête est joyeuse et se déroule de manière bien définie. On y récite des poèmes de Robert Burns, on danse et on chante au son des cornemuses. Le souper Burns doit toujours être empreint de l'ensemble des émotions de la vie.

Il y a un discours sérieux mais avec de l'humour, de la nostalgie, du mérite, de la satire, des confidences, de la subtilité, de la finesse, de la gaieté, de la tristesse et toutes ses émotions doivent se retrouver dans le repas qui dure environ 2 heures.

Lors de l'arrivée du plat de Haggis, tout le monde se lève et applaudit le fameux plat. On lève son verre et porte un toast au Haggis, puis le plat est découpé et servi à chacun des invités.

Rien de tel qu’un bon whisky écossais en l'honneur du poète pour accompagner le traditionnel haggis !

La distillerie écossaise Arran propose une version revisitée de son blend d'origine avec le Arran Robert Burns Blended Whisky. Il est élaboré à partir d’un fort pourcentage du Single Malt Isle of Arran et élevé en partie dans des fûts de Sherry de second remplissage. C’est pour porter haut et loin l’esprit de son île, que la distillerie d’Arran a fait appel à un ambassadeur de choix : le célèbre poète écossais Robert Burns. Natif du sud de l’Ecosse, ce dernier déclama haut et fort de nombreux vers portant louanges à l’eau de vie locale, le whisky.

Un autre whisky de la distillerie de l'île d'Arran, porte le nom du célèbre poète écossais. Le Single Malt Arran Robert Burns est officiellement approuvé par la Fédération mondiale Burns, il est dit que Burns a tenu une grande estime pour ce whisky. En dépit de son jeune âge (environ 6 ans), ce Single Malt fait preuve d'une belle complexité aromatique. Depuis ses premières versions qui remontent à 1998, il a considérablement gagné en richesse, en complexité et en couleur. Nul doute que le vieillissement affirmera encore davantage le caractère finement boisé de ce single malt.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire