Nos coups de coeur de Noël. Je découvre >

Jura

L’origine du nom "Jura " provient d’un mot scandinave signifiant "cerf ". Animal emblématique de cette île particulière,  plus de 5 000 cerfs sont recensés. Une seule distillerie s’y trouve, Isle of Jura, dont le whisky est marqué par des notes de fruits et de beurre et dont le caractère marin est à peine esquissé. Cette île regorge de mythes et de légendes : le whisky de Jura aurait pour propriété de prolonger la vie.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Une île retirée, sauvage et peu habitée…

La distillerie Jura, située sur l’île éponyme au large de la côte occidentale d’Écosse non loin de sa voisine Islay, tient son nom du terme norvégien signifiant "cerf" (il faut dire que l’île compte 200 habitants pour 5000 cerfs !). Au nombre d’un millier à la fin du 19ème siècle, ses habitants sont aujourd’hui regroupés dans le village de Craighouse, où l’on retrouve également une épicerie, un hôtel et la fameuse distillerie.

Jura est une île sauvage, rugueuse et remarquable à la fois, qu’a choisie George Orwell pour écrire son roman 1984. En 2003, la distillerie a même donné son nom à l’un de ses whiskies.

… dévouée à l’élaboration de whisky depuis le 19ème siècle

L’histoire de la distillation sur l’île de Jura remonte au début du 19ème siècle, et a repris en 1963 après une longue période d’interruption suite à la reconstruction de la distillerie en version modernisée : des très hauts alambics (plus de 8 mètres de haut) furent installés, dans le but de distiller des Single Malts différenciés.

À partir de 2010, les Single Malts de Jura rencontrent un franc succès, la distillerie écossaise talonnant ses concurrentes Glenfiddich et Glenmorangie. Aujourd’hui, la distillerie est appréciée pour le côté unique de ses whiskies qui marient le style classique des Highlands et celui des malts insulaires.

Haut de page