Nos coups de coeur de Noël. Je découvre >

Mull

Située entre Islay et Jura, l’île de Mull est la quatrième plus grande île d’Écosse avec ses 875km². Elle compte un peu moins de 3000 habitants et une seule distillerie. L'île de Mull a subi les affres d'une histoire marquée par la famine et le déclin économique avant de rebondir sur l'écotourisme. Cette île ne comprend qu'une seule distillerie.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Une île riche par sa faune et sa flore

L’île de Mull est nichée au cœur de l’archipel des Hébrides, à l’Ouest de l’Écosse, quelque part non loin des îles de Jura et d'Islay. Entre ses montagnes surplombées par le mont Ben More (qui culmine à 965m), ses immenses plages de sable fin bordées de falaises et ses vestiges médiévaux, l’île déborde de paysages tous plus différents et merveilleux les uns que les autres.

Les passionnés ou les simples curieux seront conquis par les multiples animaux qu’il est possible d’observer sur les côtes et au large de l’île : baleines, dauphins, requins pèlerins, ou encore de rares espèces d’oiseaux marins (dont des aigles de mer), sans oublier les loutres que l’on peut apercevoir sur les côtes.

Deux whiskies reconnus et appréciés

Sa capitale, Tobermory, charme par ses maisons aux mille couleurs, son joli port et ses commerces d’artisanat. C’est aussi là-bas que l’on retrouve l’unique distillerie de l’île. Fondée en 1795, elle connaît quelques périodes de fermeture en raison de sa localisation isolée, mais produit depuis 1990 deux whiskies appréciés des amateurs : le Tobermory (non tourbé) et le Ledaig (tourbé) qui porte l’ancien nom du village.

L’Écosse regorge de régions, insulaires ou non (comme les Highlands ou le Speyside), qui se consacrent historiquement à la production de whisky. Retrouvez-les parmi les centaines de références que compte notre sélection de whiskies écossais

Haut de page