Laissez nous un message

Jura Seven Wood 70cl 42°

Distillerie : Isle of Jura / Pays : Ecosse / Référence : 23356

On doit la naissance du Jura Seven Wood à l'aptitude des habitants de l'île de Jura à se renouveler et se réinventer. Cela a permis à la distillerie et à son équipe de donner naissance à un Single Malt complexe, façonné par l’empreinte de sept fûts en chêne de différentes origines.

Elaboré avec des eaux-de-vie tourbées et non-tourbées, ce Single Malt a été élevé sous sept bois de chêne français et américains différents : ex-fûts de bourbon en chêne blanc d’Amérique de premier remplissage et fûts de chêne originaires des forêts de l’Allier, du Limousin, de Tronçais, des Bertranges, des Vosges et de Jupilles.

Ce Single Malt propose un équilibre exceptionnel et une profondeur rare, sous l’influence de sept fûts en chêne français et américain.

69,90 € TTC

Livraison gratuite dès 120 €Tout savoir sur les tarifs
Paiement sécuriséCB, Paypal, téléphone

Caractéristiques

Degré42°
TypeSingle Malt
DistillerieIsle of Jura
PaysEcosse
RégionJura
VieillissementFûts de chêne
Référence23356

Selon certaines sources, Isle of Jura serait la plus ancienne distillerie d' Écosse. En effet, les premières traces de distillation remonteraient au XVIème siècle. La distillerie a été rebaptisée à plusieurs reprises. Ainsi elle s'est nommée successivement Caol'nan Eilean, Craighouse, Small Isles et Lagg.


Elle a été bâtie en 1810, et le premier nom connu est celui de William Abercrombie qui obtint une licence en 1831. Dès l'année suivante la distillerie fut dirigée par Archibald Fletcher durant une vingtaine d'années. Elle changea souvent de propriétaire au cours du XIXème siècle : J&A Gardner, Norman Buchanan, J.K. & D. Orr et James Furgusson. Une décision du propriétaire des terres de lever un impôt sur toutes les constructions décida la famille Furgusson à déménager tout le matériel vers Glasgow. Ceci ne suffit pas à décourager le propriétaire qui continua à poursuivre les Furgusson. Ceux-ci se rendirent sur l'île de Jura, et démontèrent les toits de la distillerie. Une loi exonérait d'impôt toutes les constructions sans toit.... Plus récemment, après plus de 40 années de fermeture entre 1914 et 1958, la distillerie fut entièrement reconstruite avec le soutien financier de Scottish & Newcastle Breweries. L’architecte qui a reconstruit la distillerie est bien connu dans le monde du whisky, puisqu’il s’agit de Delmé Evans qui a aussi reconstruit, entre autres, la distillerie Glenallachie et Tullibardine. 


La Scottish & Newcastle Breweries céda la distillerie à Invergordon qui fut elle-même absorbée par White & Mackay qui devint en 2001 Kyndal Spirits. La société Kyndal Spirits changea son nom en 2003 pour devenir la Whyte & Mackay Ltd. La distillerie est un des fleurons de Whyte and Mackay. De taille imposante, les alambics de la distillerie ont été conçus afin de produire un distillat léger permettant à Isle of Jura d’alimenter les blends du groupe Whyte & Mackay. Le whisky Jura est marqué par des notes de fruits et de beurre, le caractère marin étant à peine esquissé. La gamme s’est considérablement élargie ces dernières années, avec notamment l’apparition de versions tourbées.

Couleur : or acajou.

Nez : note de café et gingembre, ponctuée d’un soupçon de chocolat.

Bouche : pêches caramélisées, notes de réglisse et d’oranges confites, un soupçon d’embruns et de fumée.

Finale : notes boisées reviennent en fin de bouche.

Ce que les clients en pensent