Laissez nous un message

Sélection whisky tourbé

Arômes fumés, notes mentholés, saveurs de réglisse et caoutchouc… Découvrez notre sélection des meilleurs whiskies tourbés aux caractéristiques uniques.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Qu’est-ce que la tourbe ?

La tourbe est la matière organique obtenue suite à la décomposition de végétaux (herbe, bruyère, mousse…) et de sédiments dans les tourbières, des étendues saturées en eau que l’on retrouve surtout en Écosse et un peu partout en Europe. Elle agit comme un combustible naturel au moment du séchage du malt.

La tourbe et le whisky

La tourbe est utilisée pendant l’étape du maltage des céréales : elle est brûlée au moment du séchage, libérant des molécules aromatiques, également appelées phénols, qui parfumeront le malt vert de ses arômes fumés si caractéristiques. La puissance de ces arômes dépendra de la quantité de tourbe brûlée, de la température de combustion ainsi que du temps d’exposition. Cette technique, inventée en Écosse, reste utilisée dans de nombreux pays. 

Parmi les distilleries écossaises qui développent des whiskies tourbés on retrouve notamment : Bruichladdich avec sa gamme d'Octomore, Ardbeg réputé par les amateurs de tourbe ou encore Benriach. La tourbe n'est pas exclusivement écossaise, d'autres pays développent également de beaux embouteillages tourbés tels que l'Inde avec la distillerie Paul John ou encore le Japon avec les whiskies Mars.

Quels arômes retrouve-t-on dans un whisky tourbé ?

Les arômes d’un whisky tourbé varient donc selon la quantité de tourbe brûlée, la température de combustion et le temps d’exposition.

De façon générale, on attribue au whisky tourbé un arôme fumé qui lui est propre. Celui-ci peut être plus ou moins marqué, et se décliner sous la forme d’autres arômes plus ou moins délicats. On citera notamment le caoutchouc brûlé, le feu de cheminée et la cendre, ou encore le réglisse, le clou de girofle, le camphre et même l’eucalyptus.

Le niveau de tourbe se mesure en ppm, ou partie par million, et indique la quantité de phénols qui ont adhéré au malt sec. Ainsi, plus la teneur est élevée, plus le whisky sera tourbé. Il existe ainsi plusieurs intensité de tourbe , on retrouve les whiskies très tourbés, les whiskies tourbés et les whiskies peu tourbés.

Conseils de dégustation

Pour bien apprécier votre whisky, versez une petite quantité (entre 1,5 et 3 centilitres) dans un verre de dégustation. Il est préférable de ne pas mettre de glaçons dans votre whisky mais vous pouvez éventuellement y ajouter de l’eau, de préférence de l’eau de source, qui permettra de révéler et d’intensifier les arômes du whisky.

Si vous souhaitez déguster plusieurs whiskies, il est recommandé de consommer le whisky tourbé à la fin de votre dégustation afin que ses puissantes notes fumées ne viennent pas masquer ou altérer les saveurs d’autres whiskies plus légers.

Haut de page