Laissez nous un message

Rhum du Père Labat

Les rhums agricoles du Père Labat sont produits par la distillerie Poisson à Marie-Galante, petite île des Antilles françaises intégrée dans le bel archipel de la Guadeloupe.
Il y a 4 produits
Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.

Nos recommandations

L’île est réputée auprès des amateurs de rhums agricoles pour la qualité de sa production. Son surnom « l’île aux cent moulins » résume son lien privilégié avec la culture de la canne à sucre et la création de rhum. Aujourd’hui encore, les champs de canne représentent plus de 20% de sa superficie.

La distillerie Poisson, créée en 1863, est la plus ancienne et la plus authentique de l’île. À l’origine, elle se consacrait à la production de sucre, mais en 1916, Edouard Rameau, propriétaire d’une distillerie qui produit du rhum traditionnel à base de mélasse acquiert la distillerie Poisson. Il décide alors de se lancer dans l’élaboration de rhum agricole plus noble, issu de la distillation du pur jus de canne à sucre.

Il installe un alambic en cuivre dans les années 30 - une des particularités de la distillerie Poisson - et une colonne créole en 1955 afin d’élaborer son rhum agricole. Il le baptise Père Labat en hommage au moine missionnaire Père Labat (1663-1738), connu pour avoir amélioré le fonctionnement des alambics au 17ème siècle.

Aujourd’hui, plus de 150 ans plus tard, la distillerie perpétue la fabrication traditionnelle de ce rhum agricole en distillant le "vesou", un pur jus de canne à sucre fraîchement pressée. Le vesou est le moût extrait de la canne à sucre, c’est la base du rhum agricole. Les cannes de Marie Galante sont reconnues dans le monde entier pour leur richesse aromatique. Elles sont coupées et ramassées à la main dans le respect des traditions.

Nichée au cœur d’une végétation luxuriante, la distillerie Poisson est l’une des plus petites du monde du rhum mais elle possède néanmoins 150 hectares cultivés.

Si une partie du rhum est mise au repos dans d’immenses foudres en chêne d’une contenance de 10 000 litres puis réduite grâce à de l’eau très pure avant d’être embouteillée, l’autre partie de la production est placée dans des petits fûts de chêne et prend la direction des chais. Ce sont les futurs rhums vieux, à l’image du très beau 8 ans d’âge. La qualité du rhum de Père Labat est très appréciée avec des notes chaleureuses et fruitées de cannes à sucre et des pointes épicées.

Haut de page