Bonjour, que pouvons nous faire ?

Single Malt

L'appellation Single Malt est réservée aux whiskies provenant d'une seule distillerie qui n'utilisent qu’une céréale maltée et généralement de l’orge.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Qu’est-ce qu’un whisky Single Malt ?

Pour être qualifié de Single Malt, un whisky doit répondre à 2 critères : il doit être produit avec une seule céréale maltée, l’orge, à l’inverse du Single Grain qui lui est conçu avec une céréale non maltée qui peut être du maïs (Bourbon), du seigle (Rye) ou du blé. Le whisky doit  également provenir d’une seule distillerie, à l’opposé du Blended Malt qui résulte de l’assemblage de whiskies de malt et de grain pouvant provenir de différentes distilleries.

On peut également parler de whisky Single Malt lorsqu’il est issu d’un assemblage de plusieurs whiskies de malt, mais toujours produits par la même distillerie.

Un Single Malt issu d’un fût unique de vieillissement passera sous l’appellation Single Cask qui signifie littéralement "un seul fût". Il s’agit bien souvent de whiskies de grande qualité vendus en édition limitée et  conçus sans assemblage.

Les étapes de fabrication d’un whisky Single Malt

Le Single Malt est produit à partir d’orge maltée. Cela  signifie que l’orge passe par l’étape dite de maltage, c’est-à-dire qu’elle est germée puis séchée dans un four : c’est lors de cette étape que l’on définit le profil plus ou moins tourbé qu’aura le whisky.

L’orge est ensuite broyée et brassée : il en ressortira le moût qui sera transformé en alcool lors de la fermentation. Vient ensuite la distillation et enfin le vieillissement en fûts de Sherry, de Bourbon ou bien d’autres qui donneront au whisky tout son profil aromatique et sa couleur.

L’histoire du Single Malt

Pendant longtemps le Blended Malt était le type de whisky le plus consommé au monde car il était plus économique à produire. Toujours aussi populaire aujourd’hui, il se fait néanmoins de plus en plus concurrencer par le Single Malt, recherché par les amateurs de nouveaux horizons, et qui est aujourd’hui le type de whisky le plus consommé en France. Le plus célèbre d’entre eux est le Scotch Single Malt, qui doit avoir vieilli en fût de chêne pendant au moins trois ans en Écosse et être titré à 40% minimum.

Haut de page