Bonjour, que pouvons nous faire ?

Etats-Unis

Le whiskey américain par excellence est le bourbon du Kentucky, élaboré essentiellement à partir de maïs. Le whiskey du Tennessee bénéficie d’une grande renommée internationale grâce au Jack Daniel’s et son procédé de filtrage au charbon qui lui donne un goût plus sec et légèrement fumé. Il existe aussi le rye whiskey, l’ancêtre du bourbon, distillé à base de seigle.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Si seulement une voyelle diffère le whiskey américain de son cousin d’outre-Atlantique, il reste bel et bien unique en son genre. Contrairement aux malts écossais, les whiskeys américains sont élaborés à partir d’un mélange de diverses céréales, notamment le maïs, l’orge et le seigle.

Le Bourbon, le plus célèbre des whiskeys américains

Le Bourbon doit son nom au comté de Old Bourbon dans le Kentucky. Si ses origines restent floues, on peut cependant affirmer qu’il s’est popularisé vers la fin du 18ème siècle grâce aux immigrants nouvellement installés dans les fermes du Kentucky qui se sont mis à produire du whisky à partir du maïs, la céréale la plus facilement cultivable et donc la plus accessible dans cette région. Le Bourbon sera véritablement reconnu par le Congrès américain en tant que "distinctive product of the United States" (produit typique des Etats-Unis) en 1964.

Bien qu’environ 90% de sa production y soit concentrée, le Bourbon doit être fabriqué aux USA, et non obligatoirement dans le Kentucky comme on pourrait le croire, pour être désigné comme tel. Il doit également avoir été produit à partir de 51% de maïs minimum, avoir vieilli en fûts de chêne neuf et être embouteillé à 40% minimum. Il sera appelé "straight bourbon" s’il passe plus de deux ans dans un fût.

Le whiskey du Tennessee, un sérieux concurrent au Bourbon

Le Kentucky possède le Bourbon, mais son voisin le Tennessee n’est pas en reste avec son célèbre Jack Daniel’s désormais connu internationalement. Pour obtenir l’appellation "Tennessee Whiskey", le whisky doit passer par une étape supplémentaire, la filtration au charbon (également appelée le Procédé de Lincoln County), lors de laquelle le whiskey est filtré à travers une couche de plus de trois mètres de charbon de bois.

Le whiskey dans le reste des Etats-Unis

En plus de ces deux États qui sont au cœur historique du whiskey américain, d’autres États, de New-York à la Californie, abritent des micro-distilleries, qui produisent notamment du "rye whiskey", whiskey à base de seigle. Symboles d’innovation et de créativité, elles contribuent elles aussi à assurer la croissance et la pérennité du whiskey américain.

Haut de page