Calendriers de l'Avent. En attendant Noël >

Orkney

L’archipel des îles Orkney se situe à 16 Km au nord des Highlands (les Orcades en français). Orkney appartenait à la couronne suédoise jusqu’en 1472. On y trouve des sites néolithiques parmi les plus anciens et les mieux préservés - d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’Unesco. La distillerie Highland Park est la plus septentrionale d’Écosse. C’est l'une des seules à malter et sécher son orge avec des fours à tourbe.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Un archipel riche en histoire

Les Orcades, bien que voisines des Highlands écossais, n’ont pas toujours fait partie de l’Écosse. Leur histoire remonte à plus de 8500 ans avant JC, à l’époque du Mésolithique. On y trouve de nombreux vestiges néolithiques parmi lesquels des habitations souterraines, des pierres tombales, des outils, des tumuli et cairns ou encore des cercles de mégalithes. Les Orcades sont notamment célèbres pour les quatre monuments qui composent le "cœur néolithique des Orcades", un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Autrefois picte (sous contrôle de tribus celtes), l’archipel est également passé entre les mains des Vikings et de la Norvège puis a fini par être rattaché définitivement à l’Écosse en 1471, lorsque les îles furent cédées en tant que dot au Roi Jacques III d’Écosse.

Des distilleries légendaires

L’archipel d’Orkney (les Orcades en français) compte plus de 70 îles, dont seulement 17 sont habitées. La plus grande île, Mainland, est aussi la plus peuplée : on y trouve notamment les villes de Stromness et de Kirkwall, où s’est établie la célèbre distillerie Highland Park. Il s’agit d’une des rares distilleries à malter son orge sur place et à la main, et à utiliser sa propre tourbe qu’elle se procure à seulement quelques kilomètres de là. L’île abrite également la distillerie Scapa, l’une des plus traditionnelles d’Écosse, qui utilise une méthode de production artisanale unique.

Haut de page