Laissez nous un message

Rhum Agricole Français

Le rhum agricole est produit à partir de la fermentation puis de la distillation de pur jus de canne à sucre. On le retrouve essentiellement dans les Antilles françaises (Martinique, Guadeloupe), mais il est également produit en Amérique latine, à l'île de la Réunion, à l'île Maurice et en Asie du Sud-Est. La récolte s'est aujourd'hui mécanisée mais il reste toujours une méthode traditionnelle dans certains lieux.
Filtrer les produits
Prix
Notre cave
Nos recommandations

Qu’est-ce qu’un rhum agricole français ?

Les rhums dits "agricoles français" ou "francophones" sont issus du jus de canne ou parfois de mélasse. Ils sont incolores en sortie d’alambic et acquièrent une couleur dorée, ambrée à brune plus ou moins foncée, en fonction du temps d’élevage en foudre, ou de vieillissement en barriques.

Les rhums de tradition française sont principalement produits dans les départements français d’outre-mer : Martinique, Guadeloupe, Réunion, certains même en Haïti.

Les rhums agricoles peuvent être blancs, ambrés ou vieux. Chaque distillerie ayant ses secrets de distillation, les rhums se différencient selon le nombre de distillations, le type de vieillissement et le degré d'alcool. Les rhums agricoles sont le plus souvent utilisés dans la création de cocktails.

On distingue deux autres types de rhums :
- Les rhums dits "hispanophones" ou "de tradition espagnole" : issus de mélasses, ils sont légers et peu colorés. Ils sont principalement produits au Guatemala, Panama, République Dominicaine, Nicaragua, Porto-Rico, Colombie, Venezuela, et Cuba. A noter aussi que le Mexique produit une eau-de-vie mélangeant rhum et mezcal (alcool issu de l’agave) et la Colombie, quant à elle, produit une eau-de-vie plutôt anisée.
- Les rhums "anglophones" ou "de tradition anglaise" : issus de mélasses, ils sont très colorés et souvent légers, utilisés notamment pour les cocktails. Ils sont principalement produits à la Barbade, Belize, les Bermudes, Saint-Kitts, Trinidad et Tobago, Jamaïque et Guyana.

Un rhum protégé et contrôlé

Pour bénéficier de l’appellation d’origine contrôlée "rhum agricole Martinique", le rhum doit répondre à un cahier des charges visant au maintien de la qualité du produit. Cela porte sur le terroir, la culture de la canne à sucre, le vieillissement, la fabrication, l’étiquetage et les éléments volatils (non alcool).

Afin de garantir les qualités de vieillissement et les mentions d’étiquetages, l’AOC Martinique distingue plusieurs catégories :
- La mention VO (Very Old) pour les rhums agricoles vieillis au moins 3 ans.
- Les mentions VSOP, Réserve Spéciale, Cuvée Spéciale et Très Vieux pour les rhums agricoles vieillis au moins 4 ans.
- Les mentions Extra Vieux, Grande Reserve, Hors d’Âge, XO (Extra Old), pour les rhums agricoles vieillis au moins 6 ans.

On retrouve également ces mêmes catégories d’âge pour les cognacs.

Les rhums des autres départements français d’outre-mer bénéficient du label IG (Indication Géographique) qui est moins contraignant que l’AOC.

Au niveau européen, ces normes prennent respectivement les noms d’AOP (Appellation d’Origine Protégée) et IGP (Indication Géographique Protégée).

Haut de page