Laissez nous un message

la casquette plate

La casquette plate est une casquette légère et souple, fabriquée traditionnellement en tweed ou en laine.

A l’origine portée par les paysans irlandais et britanniques dans les campagnes, la casquette plate s’est peu à peu répandue à travers toutes les classes sociales.

Elle est aujourd’hui devenue un accessoire de mode dont la popularité n’a cessé de croître ces dernières années. De nombreuses célébrités la portent d’ailleurs régulièrement au fil des générations, des Beatles dans les années 60, Robert Redford dans les années 70 à Madonna, Beyoncé ou Johnny Depp de nos jours…
 
La casquette plate (ou casquette irlandaise)
 

La casquette plate - Son histoire

Créée au XIVème siècle et appelée “bonnet”, la casquette plate était commune parmi les travailleurs dans les campagnes. En 1571, une loi est même adoptée, obligeant tout homme ou enfant au-dessus de l’âge de 6 ans, à porter une casquette en laine les dimanches et pendant les vacances, cette dernière devant avoir été fabriquée en Angleterre.

En cas de non respect, l’amende était conséquente : 3 vieux sous par jour où la casquette n’était pas portée ! Les gens de la noblesse étaient exemptés de cette loi, même s’il s’est avéré qu’ils ont également adopté, d’eux-mêmes, le port de la casquette.

Cette loi très extrême, qui avait pour objectif d’aider le pays à traverser une phase difficile dans le commerce de la laine, a été abrogée en 1597. Mais, le port de la casquette faisait alors déjà partie de la culture des travailleurs et un très grand nombre d'hommes ont continué à la porter.

Au XVIIème siècle, la casquette plate fait son entrée aux Etats-Unis grâce aux immigrants britanniques et irlandais qui arrivent à Ellis Island. La casquette prend alors deux nouvelles identités et se fait connaître comme la “casquette de conduite” (driving cap), en référence aux chauffeurs de taxis new-yorkais, ou la casquette “Ivy” (ivy cap), en relation aux grandes écoles de l’“Ivy League” de la Nouvelle-Angleterre.

La photo de Bettman-Corbis “Lunch atop a Skyscraper”, représentant onze ouvriers en train de déjeuner, assis sur une poutre qui pend à 240 mètres au-dessus du sol, sans la moindre sécurité, a d’ailleurs fait le tour du  monde et inscrit pour la postérité, la casquette comme partie intégrante de la culture américaine.
 
La casquette plate (ou casquette irlandaise)
 

La casquette s’est ainsi popularisée, non seulement en Irlande et en Grande-Bretagne, mais aussi en Europe et en Amérique du Nord. A la fin du XIXème siècle et au début du XXème, les hommes et jeunes garçons de toutes classes portaient la casquette, et particulièrement ceux des classes populaires.

Tout au long du XXème siècle, la casquette se démocratise et devient populaire également parmi les classes supérieures. Ceci dit, le tissu utilisé était plus noble et la casquette était portée uniquement pendant les activités de loisirs.

Dans les années 2000, la casquette devient un it-accessoire : en cuir, tweed ou laine bouillie, elle est déclinée en version couture par les grands créateurs (Chanel, Dior, Agnès B etc.). Des personnalités aux styles complètement différents portent la casquette : Samuel L. Jackson, Justin Timberlake, Brad Pitt, David Beckham ou encore Harry Styles ou le Prince William.
 

La casquette plate - Un accessoire mode

La casquette traditionnelle est un incontournable de la mode “headwear” (couvre-chef) : elle a su traverser les décennies sans perdre de son charme.

Cette casquette traditionnelle se distingue par sa forme classique et offre un style à la fois décontracté et intemporel, permettant ainsi d'accessoiriser un grand nombre de tenues, de ville comme de campagne. 

Elle est généralement fabriquée en laine ou en tweed mais on peut également la retrouver en cuir, en coton ou dans d’autres tissus nobles (alpaga, soie etc.).

Elle a cette caractéristique inhabituelle de pouvoir paraître à la fois vintage et moderne, en fonction de la façon dont vous la portez.

Parmi les casquettes plates, on retrouve notamment la casquette irlandaise : elle est fabriquée dans un tissu épais tissé en Irlande (comme le tweed du Donegal) afin de pouvoir se protéger des intempéries météorologiques caractéristiques de l'Irlande, où les quatre saisons peuvent être présentes en une seule et même journée.

Traditionnellement, la casquette irlandaise désigne une casquette large plate. Il existe une variante composée de 8 côtés : cette dernière peut aussi se présenter avec 6 pans (au lieu des 8 traditionnels).

La casquette plate se définit comme élégante et stylée et peut donc être portée par tout un chacun : chaque homme devrait en avoir au moins une dans sa garde-robe.

Elle présente en effet de nombreux avantages :

  • elle protège du froid tout en donnant un look tendance, voire sophistiqué,
  • sa visière abrite vos yeux contre la lumière du soleil,
  • elle convient, quel que soit votre âge,
  • elle s’adapte à toutes les occasions : mariage, fête, travail ou loisir,
  • elle se coordonne avec toutes les couleurs, y compris le blanc.
La casquette, un accessoire mode
 

La casquette plate est donc un indispensable du style masculin, été comme hiver, portée par les jeunes et les moins jeunes. Elle se situe à mi-chemin entre la casquette de baseball, très décontractée et le chapeau de style Fedora, plus habillé.

Issue de la culture de la rue et osée par les hipsters citadins, la casquette plate affirme sa place dans les vestiaires masculins. Elle vient sublimer un look à l’esthétique assurément contemporaine.

D’ailleurs, ce mythique couvre-chef se voit aussi bien sur la tête des hommes que celles des femmes qui l’ont également adopté. Alors que la mode “boyish” (à la garçonne) séduit les femmes à travers le monde, la casquette est l'illustration parfaite d'un look androgyne et libéré, avec une touche glamour et sexy.
 
La casquette plate, un accessoire adopté par les femmes !
 
Retrouvez notre sélection de vestes et de casquettes en tweed en cliquant ici.

Notre sélection tweed
 
Aller sur la page Accueil

Nos recommandations