Octomore 12.2 Ochdamh-mòr 70cl 57.3°

Distillerie : Bruichladdich / Pays : Ecosse / Référence : 24862

Octomore 12.2 est un whisky surprenant. Une explosion de tourbe avec un Single Malt ayant profité d'une finition en fûts de Sauternes.

Le désormais célèbre Octomore 4.2 (Comus) est devenu l'un des whiskies les plus acclamés de la gamme Octomore et les plus recherchés de la distillerie, confirmant que la tourbe lourde combinée au vin moelleux de Sauternes est un accord incroyable.

Ce Single Malt Octomore 12.2 a passé trois ans et demi dans d'anciens fûts de chêne américain, construisant une base solide d'esprit fruité et floral avant d'être reconditionné dans des fûts de Sauternes d'une qualité irréprochable. Avec une maturation supplémentaire de 18 mois, les fûts de Sauternes jouent un rôle pivot dans ce whisky en apportant du fruit survitaminé. Le melon, la pêche blanche, le chèvrefeuille et la noix de coco ajoutent une touche et une douceur réelles pour compléter la tourbe de ce malt fortement phénolique.

-Malté à 129,7 PPM*,
-Distillée en 2015 à partir de la récolte 2014 d'orge Concerto 100 % écossaise,
-Une combinaison 50/50 de fûts de whiskey américain de 1er et 2ème remplissage qui ont été mis en cuve ensemble en 2019 pour finir dans des fûts de vin de Sauternes français de premier remplissage,
-Elevé entièrement sur Islay pendant cinq ans,
-Mise en bouteille non filtrée à froid et sans colorant à la distillerie Bruichladdich,
-Embouteillé à 57,3% alc./vol.

*PPM - parties par million - de composés phénoliques, mesurent l’impact de la fumée huileuse de la tourbe qui se dépose sur l’orge germée pendant son séchage. Plus ce temps est long et plus la valeur des ppm est conséquente.

209,50 € TTC

Livraison gratuite dès 120 €Tout savoir sur les tarifs
Paiement sécuriséCarte, Paypal, 4x sans frais
Caractéristiques
Volume0.7 L
Degré57.3°
TypeSingle Malt
DistillerieBruichladdich
PaysEcosse
RégionIslay
Âge5 ans
VieillissementBourbon & vins français
TourbeTrès tourbé
SpécificitésBrut de fût et non filtré à froid
Référence24862

Les whiskies tourbés d'Islay affichent généralement entre 30 et 45 ppm*, le premier Octomore, le 1.1 sorti en 2007, mesurait la tourbe à 131 ppm. La dernière version en date, la 6.3, est à 258 ppm…


Jim McEwan de la distillerie Bruichladdich raconte la philosophie avec laquelle la distillerie a élaboré les whiskies Port-Charlotte et Octomore : "Quand j’ai demandé à Bairds, notre malterie d’Inverness, de nous tourber l’orge à l’extrême, c’était par curiosité. Pour voir. J’avais en tête le goût du saumon fumé à froid, très, très lentement. Et je voulais appliquer cela au whisky. L’orge a mis cinq jours à sécher… Par la suite, je n’ai jamais demandé à pousser le niveau de tourbe, cela s’est fait comme ça. C’est comme les vagues sur la mer, vous ne voyez pas toujours arriver les plus grosses."


Fait rare en Ecosse, la distillerie Bruichladdich (prononcer « bruk-ladie ») utilise une cuve de brassage à ciel ouvert. Ses alambics en forme d'oignon ont une base très plate et un corps élancé. Lors de la distillation, les vapeurs d’alcool montent très lentement, conférant au whisky élégance et finesse.


Au fil des éditions, Octomore déploie toujours plus de profondeur d'arômes sous les notes tourbées. Donald MacKenzie qui gère Octomore pour le compte de la maison Dugas en France, estime que " Octomore est un whisky technique, un défi, très tourbé, gras et puissant, et pourtant très fin. Il est rare. Excessif. Exceptionnel."


Les versions d'Octomore sont répertoriées par deux chiffres séparés d’un point, dont le premier indique le batch (cuvée), 6 à ce jour. Le 1 en second chiffre est une référence à la maturation du whisky pour 100% en fûts de bourbon. Le 2 est un assemblage de plusieurs types de fûts. Le chiffre 3 apparu en 2014 sur l'édition Octomore 6.3 signale l’utilisation d’une orge d’Islay.


*PPM - parties par million - de composés phénoliques, mesurent l’impact de la fumée huileuse de la tourbe qui se dépose sur l’orge germée pendant son séchage. Plus ce temps est long et plus la valeur des ppm est conséquente. Un whisky Islay déjà bien tourbé se situe aux alentours de 40-50ppm. Mais n’oublions jamais les particularités de chaque distillerie pour ce qui est du ressenti en bouche du whisky.

Caractère : les fûts de Sauternes apportent une autre dimension à la vitalité d'Octomore. Les fruits imbibés de miel et la fumée sèche se marient à merveille ; cette combinaison classique de fumée et de fruits sucrés livre une dégustation intéressante.

Couleur : ambre.

Nez : belles notes de melon, de miel et d'amandes fumées au départ. Le chêne grillé et la fumée terreuse sont retenus par des couches de fruits et de miel. Il y a du zeste d'orange, des pêches, du melon doux mûr, une combinaison de citron et de miel, le tout est enveloppé dans une douceur de grain malté. Les arômes de pomme séchée et de poire viennent ensuite avec une vague de tourbe et de chêne grillé, libérant à la fois des notes terreuses et de résine de pin.

Bouche : délicieusement douce et sucrée alors que le fruit envahit le palais, le zeste de citron et les gousses de vanille viennent au premier plan avec le melon et la fleur d'oranger. Une autre gorgée met en évidence la structure apportée par le chêne français avec du caramel, des épices à pâtisserie et une touche de sécheresse portant la fumée et la douceur du malt. La présence de fruits mûrs arrosés de sirop témoigne toujours de l'influence des fûts de Sauternes.

Finale : en finale, une saveur citronnée salée arrive alors que le fruit et le chêne s'estompent un peu. Cette belle fumée de tourbe terreuse s'installe pour dominer la finale et imprimer l'ADN d'Octomore partout dans ce dram.

Ce que les clients en pensent