Habitation Saint-Etienne HSE VO Fûts de Chêne 70cl 42°

Archive Habitation Saint-Etienne HSE VO Fûts de Chêne 70cl 42°

Marque : Habitation Saint-Etienne / Pays : Martinique / Référence : 22633

Cette expression de HSE est un rhum vieux VO élevé durant plus de 3 ans en foudres de chêne (tonneaux de très grande capacité). C'est un rhum martiniquais tout en finesse avec de subtils arômes d'épices qui lui confèrent un caractère unique, héritage d'un savoir-faire ancestral. On apprécie particulièrement son style crémeux, vanillé et fruité avec des notes de fruits cuits, compote de pomme, bananes flambées et ananas caramélisés. Il a un style cubain avec des rhums de 4 origines.

Le nez et la bouche possèdent ainsi un équilibre envoûtant, les saveurs légèrement poivrées et fumées créent la "tête" du spectre aromatique qui se complète par de belles notes de vanille fondues et un goût de bourbon relevé d'une note de cerise.

Ce produit n'est pas disponible

39,50 € TTC

Livraison gratuite dès 120 €Tout savoir sur les tarifs
Paiement sécuriséCarte, Paypal, 4x sans frais
Caractéristiques
Volume0.7 L
Degré42 °
TypeRhum vieux
MarqueHabitation Saint-Etienne
PaysMartinique
VieillissementFûts de chêne
PackagingBoîte Carton
Référence22633

Fondée en 1909 en Martinique, à une époque où les distilleries se comptaient par dizaines, l’Habitation Saint-Etienne a connu une grande célébrité pour la qualité de ses rhums notamment dans les années 1960, où ses rhums étaient considérés en France comme les meilleurs de la Martinique.


Et puis, au fil des années, la belle s’est endormie sur ses lauriers, la production n’a cessé de diminuer, le domaine a périclité. Saint-Etienne aurait sans doute rejoint le cimetière des marques disparues... Si un prince charmant ne s’était présenté pour la réveiller en la personne de José Hayot. Martiniquais d’origine (sa famille est arrivée en 1680 dans l’île), il a longtemps vécu et travaillé ailleurs, notamment comme producteur de musique aux Etats-Unis. Il réouvre la distillerie en 1994.

Ce que les clients en pensent