Laissez nous un message

Plantation Rum Barbade 7 ans 70cl 48.2°

Archive Rhum Plantation Barbade 7 ans 70cl 48.2°

Marque : Plantation Rum / Pays : Barbade / Référence : 23878

Plantation Barbade 7 ans est une édition limitée spécialement sélectionnée par Le Comptoir Irlandais.

Rhum de mélasse vieilli cinq ans à la Barbade en fûts de Bourbon, son vieillissement s'est poursuivi au Château de Bonbonnet en France pour une double maturation : un an en fûts de Cognac Ferrand puis à nouveau un an en fût de bière de la micro-brasserie Partizan.

Ce rhum est une édition limitée à 144 bouteilles.

Ce produit n'est pas disponible

69,00 € TTC

Livraison gratuite dès 120 €Tout savoir sur les tarifs
Paiement sécuriséCB, Paypal, téléphone
Caractéristiques
Volume0.7 L
Degré48.2 °
MarquePlantation Rum
PaysBarbade
PackagingEtui
AlcoolOui
Référence23878

Initié par la Maison Ferrand, le label Plantation Rum se compose d’une collection de rhums provenant des meilleures distilleries des Caraïbes (Barbade, Grenade, Guyane, Jamaïque, Nicaragua, Panama ou Trinidad).


La collection se divise en deux gammes distinctes, les blends et les millésimes. Les blends sont des assemblages affinés par le maître de chai de la Maison Ferrand.


Les millésimes, dont les goûts sont différents d’un millésime à l’autre, proviennent directement du fût et sont disponibles en quantité limitée.


Conçus de manière traditionnelle, produits dans des distilleries de rhum et vieillis en tonneaux sous le soleil tropical, les rhums de la gamme Plantation Rum bénéficient d’un processus de vieillissement unique : le "double ageing" qui consiste à ramener de leur pays d’origine les rhums au moment opportun pour les affiner ensuite plusieurs mois supplémentaires directement au Domaine de Bonbonnet à Cognac dans de petits fûts de chêne propre à la Maison Ferrand.

Couleur : or.

Nez : parfait équilibre entre les agrumes et les épices.

Bouche : notes fruitées d'agrumes, le poivre rouge et la coriandre.

Finale : longue et puissante sur les agrumes.

Ce que les clients en pensent